Et si vous parrainiez une ruche ?

Le concept est simple :

Le parrain verse l'équivalent d'une cotisation annuelle (les tarifs varient selon le nombre d'abeilles parrainées), et l'apiculteur s'engage à lui envoyer une certaine quantité de miel issu de la ruche parrainée, et de le tenir informé de la vie de la ruche.

Tout le monde y trouve son compte

Ce concept offre de nombreux avantages :

  • Pour l'environnement et la biodiversité, c'est une colonie d'abeilles supplémentaire qui contribue à contrebalancer l'inquiétante disparition des insectes pollinisateurs ;
  • Pour l'apiculteur, c'est la certitude de vendre son miel et d'être payé à l'avance (afin de bénéficier d'un minimum de  trésorerie en cas de coup dur : colonie décimée, aléas climatiques... ou dans mon cas pour m'équiper en matériels) ;
  • Pour le consommateur, c'est la satisfaction de consommer un miel de "ses" abeilles (forcément meilleur que celui du commerce !) et d'en faire profiter ses proches. C'est aussi l'occasion de suivre, saison après saison, le travail de l'apiculteur ;
  • Pour l'entreprise, c'est un intéressant outil de communication.

A noter que le parrainage d'abeilles est une idée cadeau inattendue, et que dans certains formules, il est même possible de faire personnaliser l'étiquette des pots de miel (logo d'une entreprise, nom du parrain...).

Sensibiliser le grand public

Le concept a aussi le grand mérite d'attirer l'attention du public sur la menace qui pèse sur les abeilles, afin que chacun, à son niveau, adopte une attitude plus respectueuse de ces précieux insectes (par exemple, en renonçant aux insecticides chimiques au jardin).